Afrique subsaharienne : 70 millions d’abonnements 5G d’ici 2026 (rapport)

Des volumes perceptibles d’abonnements 5G sont attendus en Afrique subsaharienne à partir de 2022, atteignant ainsi 7 % en 2026, selon un rapport d’Ericsson.

Le document rendu public, ce jeudi 8 juillet 2021, prévoit que d’ici fin 2026, l’Afrique subsaharienne comptera environ 70 millions d’abonnements 5G.

Il présente des statistiques de répartition des marchés d’Afrique subsaharienne où environ 15 % des abonnements mobiles étaient pour la 4G en fin 2020. Les abonnements au haut débit mobile en Afrique subsaharienne devraient augmenter pour atteindre 76 % des abonnements mobiles d’ici 2026. Cependant, les volumes 5G ne devraient pas augmenter dans la région pour 2021, mais devraient atteindre environ 70 millions d’abonnements 5G en 2026.

Le rapport souligne que les consommateurs auront ajouté en moyenne 3,4 services en ligne à leurs activités quotidiennes en ligne d’ici 2025. Ainsi, il est prévu que les abonnements mobiles 5G dépasseront 580 millions d’ici la fin de 2021 (dans le monde), entraînés par environ un million de nouveaux abonnements mobiles 5G chaque jour. Les prévisions confirment les attentes selon lesquelles la 5G deviendra la génération mobile adoptée la plus rapidement. La 5G devrait dépasser le milliard d’abonnements deux ans avant l’échéance de la 4G LTE.

Selon notre source, en raison de la pandémie de Covid-19, la mise en œuvre de l’éducation en ligne dans les écoles et les universités ainsi que le travail à distance ont augmenté pour atteindre respectivement 87 % et 63 %. À l’avenir, l’éducation en ligne et le travail à distance devraient collectivement rester à un niveau de 51 %.

Avant la pandémie de Covid-19, le nombre d’achats en ligne s’élevait à 28 % du nombre total de tous les achats, à la fois en ligne et dans les magasins physiques. Pendant la pandémie de Covid-19, ce chiffre est passé à 47 %. Les consommateurs prévoient que leurs habitudes d’achat en ligne resteront à un niveau de 37 % après la fin de la pandémie de Covid-19.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.