Côte d’Ivoire : émotion populaire après le décès du chanteur DJ Arafat

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, star du « coupé-décalé » et l’un des artistes les plus populaires de Côte d’Ivoire, est mort lundi à 33 ans des suites d’un accident de moto survenu dans la nuit, suscitant une grande émotion dans son pays.

La Radio-Télévision publique ivoirienne (RTI) a annoncé sa mort lundi midi, alors que des informations sur son accident circulaient depuis plusieurs heures sur les réseaux sociaux. DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Houon, est mort « lundi à 8 heures » dans un hôpital d’Abidjan, « des suites d’un accident de la circulation qui s’est produit dans la nuit » dans la capitale économique ivoirienne, a précisé la RTI sur son compte Twitter.

À LIRE Côte d’Ivoire : le roi du coupé-décalé DJ Arafat est décédé
Selon Scovik, un manager de coupé-décalé, DJ Arafat, qui était un grand amateur de moto, a été victime d’un traumatisme crânien après avoir percuté une voiture dans le quartier d’Angré (nord d’Abidjan). Il a été transporté à l’hôpital dans le coma, avant de décéder au matin.

Serge Beynaud et Debordo, deux autres stars du coupé-décalé, parfois rivaux d’Arafat sur la scène artistique ou médiatique, ont salué « une icône » de la musique ivoirienne, au cours d’une émission spéciale d’hommage de la RTI.

Bebi Philip, autre vedette du coupé-décalé et ancien arrangeur de DJ Arafat, s’est dit « très touché », auprès de l’AFP. Sur Twitter, le footballeur Didier Drogba a posté une photo du chanteur, qui était un grand amateur de ballon rond, avec un coeurSelon le site d’information continue ivoirien Alerte Info, des centaines de fans étaient rassemblés dans la soirée près du domicile de la star défunte pour lui rendre hommage, reprenant en choeur ses tubes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.