CÔTE D’IVOIRE : ‘’UN SCRUTIN NON INCLUSIF ET BOYCOTTÉ QUI LAISSE UN PAYS FRACTURÉ’’, SELON LA MIOE

La Mission internationale d’observation électorale (MIOE) déployée en Côte d’Ivoire par l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) et le Centre Carter (TCC) décrit ‘’un scrutin non inclusif et boycotté qui laisse un pays fracturé’’.
Le contexte politique et sécuritaire en Côte d’Ivoire ‘’n’a pas permis d’organiser une élection présidentielle compétitive et crédible’’, estime la Mission internationale d’observation électorale (MIOE).
EISA et TCC ont déployé, sur invitation des autorités ivoiriennes, depuis août 2020, une Mission internationale d’observation électorale (MIOE) de long-terme ‘’pour observer l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et les élections législatives à venir’’.
La mission est composée d’une équipe cadre d’EISA et du Centre Carter basée à Abidjan, de 12 observateurs internationaux de long-terme (OLT) déployés en six équipes sur l’ensemble du pays et de 24 observateurs de court-terme (OCT).
Dans son rapport, elle relève que ‘’le processus électoral a exclu un grand nombre de forces politiques ivoiriennes et a été boycotté par une partie de la population dans un environnement sécuritaire volatile’’.
« Plusieurs candidats n’ont pas participé à l’élection et une part importante de la population n’a pas participé à ce scrutin. Les appels de l’opposition à la désobéissance civile et les actes de violence qui ont suivi ont également impacté le scrutin. Ces problèmes menacent l’acceptation des résultats par la population et la cohésion du pays’’, relèvent les observateurs.
Selon le rapport, ‘’les 16 équipes d’observateurs de la MIOE ont pu observer les opérations de vote dans 17 régions du pays’’. Cette observation porte sur 213 bureaux de vote (BV) visités tout au long du scrutin.
Elle souligne que « le taux de participation observé est mitigé et présente de fortes disparités sur le territoire national avec un taux élevé dans le nord, faible dans le centre et à l’ouest et très variable dans le sud du pays’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.