Etats-Unis-mur Trump: seize Etats font de la résistance judiciaire

Le procureur général de Californie accuse Donald Trump d’usurper de facon éhontée l’autorité du Congrès et de fabriquer une fausse crise migratoire de toutes pièces pour débloquer 7 à 8 milliards nécessaires pour financer le mur anti-migrantsREUTERS/Mike Blake

Une coalition de seize Etats emmenés par la Californie lance une bataille judiciaire contre Donald Trump. Ce lundi 18 février à San Francisco, celle-ci a deposé un recours en justice contre la décision présidentielle de décréter l’état d’urgence nationale pour débloquer des fonds destinés à construire un mur anti-immigration le long de la frontière mexicaine.

Avec notre correspondant à San Francisco,Eric de Salve
C’est la très libérale Californie, bastion autoproclamé de la résistance à Donald Trump qui mène la fronde contre sa déclaration d’urgence nationale. La plainte vient d’être déposée ce lundi 18 février devant un tribunal fédéral de San Francisco avec quinze autres Etats démocrates. Le procureur général de Californie accuse Donald trump d’usurper de facon éhontée l’autorité du Congrès et de fabriquer une fausse crise migratoire de toutes pièces pour débloquer les sept à huit milliards nécessaires pour financer ce mur anti-migrants, sa promesse phare de campagne.
Ponctions
Or, ces milliards que le président n’a pas réussi a obtenir du Congrès seront ponctionnés sur le budget de l’armée mais aussi dans un fond dédié à l’aide aux catastrophes naturelles et dans un autre consacré à la lutte contre la drogue, deux problématiques particulièrement importantes en Californie. Cette ponction constitue donc une perte pour le contribuable et même un vol selon les autorités californiennes.

impact environnemental
C’est donc sur ce fondement que le procureur général conteste juridiquement la mesure. La Californie prétend aussi qu’il y a là un risque d’enfreinte à la loi sur la protection de l’environnement en raison de l’impact environnemental du mur qui n’a pas été évalué. La démarche judicaire de ces seize Etat s’ajoute à celle du Congrès où les démocrates ont promis de tout metre en œuvre pour compliquer le déblocage de ces fonds pour un mur jugé immoral et inutile par l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.