FATICK : UN CAMP MILITAIRE INAUGURÉ À NÉMANDING

Le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, a présidé mardi la cérémonie d’inauguration et de baptême du camp militaire de Némanding (centre), auquel est donné le nom du défunt colonel Momar Talla Fall, a constaté l’APS.
‘’L’implantation de ce camp militaire est une réponse aux besoins de densification du maillage territorial des unités et de consolidation de la protection des sanctuaires nationaux et des populations’’, a dit M. Kaba lors de la cérémonie d’inauguration et de baptême du camp situé dans l’arrondissement de Toubacouta (région de Fatick), en zone militaire numéro 3.
Plusieurs autorités militaires, dont le général de corps aérien Birane Diop, chef d’état-major général des armées (CEMGA), ont pris part à la cérémonie d’inauguration.
Le baptême et l’inauguration du camp ont permis d’‘’honorer un officier et un homme d’une dimension exceptionnelle’’, le défunt colonel Momar Talla Fall, a dit Sidiki Kaba.
Né le 9 décembre 1950 à Darou Mouhty, dans le département de Kébémer (nord), Momar Talla Fall a effectué son cycle secondaire au prytanée militaire de Saint-Louis (nord), a-t-il rappelé, soulignant qu’’’après une riche carrière militaire et une expérience avérée, il est décédé à Dakar des suites d’une courte maladie, en juin 2012’’.
Aux membres de la famille du parrain du camp militaire de Némanding, le ministre des Forces armées a exprimé sa ‘’reconnaissance’’ d’avoir accepté d’effectuer un long voyage pour participer à la cérémonie d’inauguration.
Selon lui, le baptême de cantonnement est une cérémonie militaire d’une importance particulière. ‘’Au-delà de la symbolique, il donne une identité au corps, tout en étant une invite à l’excellence. C’est aussi une tradition qui permet de perpétuer le devoir de mémoire’’, a-t-il ajouté en présence des autorités administratives et territoriales.
Aux soldats du 23e bataillon de reconnaissance et d’appui (BRA), Sidiki Kaba a lancé cet appel : ‘’En vous choisissant un parrain exemplaire, le commandement vous a honorés.’’
Il a invité les soldats du 23e BRA à s’inspirer toujours de son exemple dans le cadre de leur travail et les a exhortés à un parfait entretien des infrastructures installées dans le camp, qui leur ‘’serviront de cadre et de plateforme pour mener d’importantes activités’’.
A la fin de la cérémonie militaire, organisée aux sons de la fanfare de la zone militaire numéro 3, M. Kaba a offert 15.000 masques aux communes situées dans l’arrondissement de Toubacouta, en guise de contribution à la prévention du Covid-19.
Il s’est rendu par la suite au camp militaire Sémou-Djimitt, dans la commune de Kaolack (centre), pour superviser les travaux de rénovation de ses bâtiments. M. Kaba est allé ensuite s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de l’aéroport militaire de Kahone, près de Kaolack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.