Lancement des activités 2019 du baromètre citoyen Jàngandoo

Le laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES-IFAN) a procédé, jeudi à Dakar, au lancement des activités 2019 de son baromètre citoyen Jàngandoo 2019 (baromètre d’évaluation en français et arabe des apprentissages des élèves du primaire en calcul, lecture et culture générale). La rencontre a eu pour cadre, le siège du Lartes-Ifan sis au Camp Jérémy de l’Ucad.
En effet, le laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES-IFAN) met en œuvre le baromètre citoyen Jàngandoo à partir du mois d’avril 2019 avec comme objectif de toucher 17 292 ménages à l’échelle nationale et avec un échantillon de 798 Districts de Recensement (DR) représentatif au niveau départemental.
Au total, 500 animateurs et superviseurs issus des communautés (différents départements concernées par l’enquête), vont être formés sur l’approche et les méthodes pour la collecte des données ménages et sur les lieux d’apprentissage.
Les formations ont démarré le lundi 18 mars 2019 dans la région de Dakar pour une durée de 5 jours avec 80 animateurs et superviseurs responsables de la collecte dans les départements de Pikine et Guédiawaye. Ce cycle de formations va se poursuivre dans les régions du sud jusqu’en mi-avril puis dans les autres régions.
Cette édition de Jàngandoo 2019 vise particulièrement la mise à disposition de l’information scientifique et l’accompagnement à l’utilisation des évidences par les décideurs centraux et locaux, les citoyens et les organismes de développement.
 
Pour rappel, Jàngandoo est un programme qui évalue la qualité des apprentissages des enfants de 9 à 16 ans au Sénégal. Il est réalisé par le laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES-IFAN). L’évaluation porte sur la mesure des acquisitions fondamentales des enfants : Lecture, mathématiques et culture générale.
 
Elle est menée de façon indépendante dans les ménages selon un modèle simple d’évaluation des compétences des enfants.
 
En plus des informations fournies sur les performances des enfants, l’évaluation a pour but de favoriser le changement par les acteurs dans les différents systèmes d’apprentissage. L’évaluation est réalisée sur la base d’un partenariat multi-acteurs selon une approche de proximité.
 
En effet, Jàngandoo s’appuie sur un dispositif de proximité, composé de différents types d’acteurs, piloté par une douzaine d’ONG et associations dans les 14 régions du Sénégal. Ces ONG, implantées dans les zones d’intervention, ont la charge de la mise en œuvre du programme et la responsabilité d’identifier, d’informer et d’impliquer les différents acteurs dans le travail (autorités éducatives, élus locaux, associations de parents d’élèves, parents, etc.).
 
L’évaluation porte sur la mesure des connaissances des enfants à partir du niveau médian correspondant aux connaissances acquises à la fin de la troisième année d’apprentissage. Trois types d’épreuves de niveau médian seront administrés en français ou en arabe aux enfants : une épreuve de lecture, une épreuve de mathématiques et une épreuve de culture générale. Un questionnaire ménage et un autre communautaire, permettant d’analyser les performances des enfants en fonction de l’environnement familial et de l’environnement des écoles sont administrés au chef du ménage et au responsable du lieu d’apprentissage.
 
En effet, l’analyse des données sur les performances des enfants dans les disciplines fondamentales, les données sur les ménages et l’environnement des apprentissages permettront de mener des analyses pointues sur des problématiques de développement au Sénégal telles que les vulnérabilités et inégalités structurelles (disparités rural/urbain, genre, génération…), les stratégies éducatives des familles et la protection des droits de l’enfant.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.