MACKY SALL : ‘’AVEC LE DÉCÈS DE LAMINE DIACK, LE SÉNÉGAL PERD UN DE SES PLUS ILLUSTRES FILS’’

Le chef de l’Etat a rendu hommage à l’ex-président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, l’‘’un des plus illustres fils du pays’’, décédé vendredi à l’âge de 88 ans.

‘’Avec le décès de Lamine Diack, le Sénégal perd un de ses plus illustres fils’’, a écrit Macky Sall sur son compte Twitter.
‘’Sportif de renommée, ancien maire de Dakar, ancien député, ancien ministre et ancien président de l’IAAF, Diack était un homme d’une grande dimension’’, a-t-il ajouté, présentant ses ‘’condoléances émues à toute la nation’’.
L’ancien président de l’IAAF (1999-2015) est décédé à son domicile, à Dakar. Il est revenu au Sénégal après avoir été placé en résidence surveillée en France, de novembre 2015 à mai 2021.
La justice française l’a condamné en septembre dernier à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour corruption.
L’ancien ministre des Sports du Sénégal était accusé de corruption et de blanchiment d’argent, en lien avec un scandale de dopage en Russie.
Il lui était reproché d’avoir fermé les yeux sur des cas de dopage concernant des athlètes russes.
Le Jaraaf de Dakar, un club que Lamine Diack a dirigé pendant longtemps, a facilité son retour au Sénégal en versant à son nom, en France, une caution de 327 millions de francs CFA en échange de la levée de la résidence surveillée dont il était l’objet.
La collecte de l’argent avait été dirigée par un collectif d’amis de Lamine Diack.
L’ancien maire de Dakar sera inhumé à 16 h, au cimetière de Yoff, à Dakar, selon sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.