Mali-Football : Diomansy Kamara s’investit pour la reconstruction du Football malien dans l’académie Afrique Football Elite

L’international sénégalais Diomansy Kamara a investi au Mali dans l’académie Afrique Football Elite (AFE). Dans ce cadre,  accompagné de Mr Mohamed traoré, il a été reçu ce 16 Septembre 2019 par  Mamoutou Touré Alias Bavieux, nouveau Président de la Fédération Malienne de Football depuis le 29 Aout 2019, en remplacement de Boubacar Baba Diarra.

Les discussions ont portées sur le suivi des travaux de l’académie AFE et sur la promotion du football auprès des jeunes maliens.  L’occasion a été saisie par l’international sénégalais pour  réitérer son souhait d’accompagner le nouveau comex pour la réussite du projet de la reconstruction du football malien.

Rappelons que  Mr Kamara avait contribué à la réussite  d’un  Grand match de Gala pour la paix et l’unité nationale dans le cadre de « Foot Sante 2019 », organisé les 15 et 16 juin 2019 à Bamako par  l’association Sida Foot en collaboration avec l’Association Kodilan Ton et Africa Football Elite. Ceci est une belle preuve d’intégration qui devrait être donné en exemple dans certains pays africains où l’intolérance règne ces derniers mois se traduisant par un massacre honteux d’Africains considérés, à tort certainement,  comme la cause de leur malheur.

De plus en plus de footballeurs africains mondialement connus n’hésitent pas à apporter leur pierre à l’édifice en contribuant au développement du football africain, voire du continent. Beaucoup participent à diverses œuvres ou à divers projets de grande envergure sanctionnés par des réussites.

En effet, profitant de leur statut, ils ont pour la plupart investi en Afrique afin d’améliorer les conditions de vie des plus démunis en contribuant à la construction d’hôpitaux, d’écoles et de centres de formation et à la sensibilisation au profit de programmes humanitaires, entre autres.

Issus en général de milieux modestes voire très pauvres, ils sont bien conscients que la jeunesse du continent est un atout et qu’elle a besoin de soutien pour développer le continent. Aussi les dirigeants politiques africains ne devraient-ils pas saisir ces opportunités au lieu de voir en ces footballeurs de futurs adversaires politiques au grand dam du continent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.