Menaces de grève : Le ministère de l’Education appelle les syndicats à la sérénité

Les syndicats d’enseignants comme le G7 et le G20 menacent de reprendre le combat pour la satisfaction de leurs différentes revendications. Ils envisagent d’aller en grève dans les prochains jours. Le ministère de l’Education nationale appelle à son tour à la sérénité et rappelle tous les efforts faits par le gouvernement.
 
« Nous ne cesserons jamais d’appeler à la sérénité puisqu’il s’agit de l’école et de l’avenir du pays. C’est vrai que sur les 33 points de la plateforme 2014, le gouvernement a beaucoup fait. J’ai rappelé il y a quelques jours, entre 2012 et 2019, que le Président Macky Sall a injecté plus de 80 milliards de Fcfa dans le cadre de ces accords. Rien que pour l’indemnité de logement nous allons quitter 60.000 Fcfa pour aller à 100.000 Fcfa à la fin de ce mois de janvier. Je ne parle pas des autres questions liées à la qualité du système à savoir les questions de formation diplômante, les questions sur les lenteurs administratives où on a noté des progressions », soutient directeur de la formation et de la commutation au ministère de l’Education nationale.
 
A en croire Mouhamadou Moustapha Diagne, intervenu sur Iradio, « il y a une question très difficile et délicate: celle de la rémunération des agents de l’Etat parce que le Chef de l’Etat a fait commanditer une étude et cette étude a montré qu’il y a des dysfonctionnements dans le traitement des salaires des agents de l’Etat. On ne peut, en ce moment, ni niveler par le bas ni niveler par le haut, parce que c’est des questions à incidence financière très considérable qu’il nous est impossible pour le moment de satisfaire ».
 
D‘après lui, le gouvernement va continuer à négocier avec les acteurs de l’Education pour essayer de trouver une solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.