Port minéralier de Bargny : Les travailleurs s’indignent contre le fils de Sidiki Kaba

Rien ne va plus au port minéralier de Bargny. Les employés réclament des arriérés de salaire, après une rupture de contrat avec Nge. Les travailleurs déplorent le comportement de leur employeur, Moustapha Kaba, qui refuse de leur payer leur dû parce que, dit-il, la société française lui doit 35 millions.
 
‘’Imagine une cinquantaine de jeunes qui travaillent dans une boite qui s’appelle Umanis ; tous des ouvriers qualifiés. Le Pdg nous a privés de nos salaires et de nos droits, après avoir rompu le contrat avec Nge qui lui doit 35 millions. Maintenant, il refuse de nous payer nos salaires et nos droits d’indemnités, tant que la société française ne lui a pas remboursé cette dette’’, fustige Cheikh Baye Mboup, responsable de la sécurité au port de Bargny.
 
Pour les travailleurs, la raison avancée par leur chef n’est pas valable, parce qu’ils n’ont pas signé de contrat avec la société française, mais bien avec lui. Ils interpellent ainsi le président de la République et l’ensemble du gouvernement, en particulier son père, le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba.
 
La Zik Fm a tenté de joindre Moustapha Kaba, pour recueillir sa version des faits, en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.