Violences électorales à Tamba : le chauffeur du Pur libre

Le chauffeur du Parti de l’Unité et du rassemblement (Pur), qui avait mortellement fauché un conducteur de moto Jakarta à Tamba, lors des affrontements entre des membres de Benno Bok Yakaar et du Pur, est libre. Il a écopé de 6 mois de prison avec sursis en plus d’une amende de 56 000 francs Cafa à verser au Trésor public. Il a été reconnu coupable d’homicide involontaire sur le jeune Cheikh Touré, informe la Rfm. Puis, il a été acquitté pour ce qui est du délit de fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.